Votre logiciel 100% web Topaze Air

Qu’il s’agisse d’ordinateur, de tablette ou de smartphone au cabinet, pilotez votre activité en 100% web. Vous êtes mobile, Topaze Air l’est aussi ! Agréé Sesam Vitale, Scor, Adri et DMP compatible, votre logiciel de gestion Topaze Air gère, de manière simple et efficace, l’ensemble des tâches administratives de votre cabinet depuis la lecture de la carte vitale du patient jusqu’à la facturation et la télétransmission des actes.

  • Simplicité, fiabilité… Bienvenue dans votre fichier patients !

La gestion de vos patients s’effectue en toute simplicité : vous retrouvez en quelques clics vos patients, nomenclature, prescripteurs, caisses principales et complémentaires. Vous serez surpris de tous les éléments utiles que vous pourrez retrouver dans le logiciel. NGAP ou CCAM, gestion des DAP, gestion du tiers payant, gestion du DMP, tout est simple et clair avec Topaze Air, LE logiciel du kinésithérapeute !

  • Pointage des séances et agenda

Pointage des séances effectuées ou prise de rendez-vous dans l’agenda électronique avec pointage dans ce dernier, Topaze Air vous offre les deux possibilités. Des indicateurs vous alertent sur le nombre de séances effectuées, restant à effectuer et à facturer ou encore de la date de fin des soins. Tout est aisé et intuitif avec Topaze Air, LE logiciel du kinésithérapeute !

  • La facturation et la télétransmission deviennent un jeu d’enfant

Si on vous disait que Topaze Air révolutionne votre manière de facturer ? Facturation des feuilles de soins électroniques (FSE) avec vérification des données du patient par consultation du télé-service Adri, télétransmissions des factures et des pièces justificatives (SCOR), suivi des factures télétransmises (retour NOEMIE). Finies, les procédures de facturation longues et fastidieuses : même pour vos ordonnances complexes, Topaze Air édite instantanément vos factures par lots depuis l’ensemble de vos équipements. Vous ne pourrez plus vous en passer !

Appli mobile Topaze Kiné

Grâce à l’appli mobile Topaze Kiné, vous retrouvez l’agenda de votre cabinet, les fichiers patients, vos prescripteurs… Si notre appli mobile est si puissante, c’est parce que nous avons à cœur de vous faire gagner du temps.

lecteur ambulatoire
kapelse eskapad

Indispensable compagnon de cabinet, ce lecteur, avec écran tactile en couleurs, vous permettra de réaliser l’ensemble des actions liées à votre patient et à la gestion de votre facturation. Léger, peu encombrant et simple à l’utilisation, les opérations à effectuer se feront de manière très rapide. De par sa technologie de dernière génération, ce lecteur est compatible avec les futures mises à jour du cahier des charges Sesam Vitale.


La livraison de votre
lecteur paramétré


Maintenances et mises à jour


Garantie échange standard
en 48h

Votre confiance nous est précieuse

Rejoignez nos 25000 clients…

Matériel compatiblePC, MAC, Tablette, Iphone, Android

Partage des donnéesOui, en instantané sur tous les postes connectés /span>

Travailler partoutOui, avec une simple connexion internet

Sauvegarde des données et mise à jourAutomatique sur serveur sécurisé

Frais d’installation offerts

Sans engagementVous êtes libre

0.20€par séance facturée

*0.05€ à partir de la 301ème

Libérez l’accès aux soins de kiné …même en prison !

Si la population française éprouve des difficultés à obtenir un rendez-vous médical, certaines catégories de la population sont encore plus exposées comme les personnes incarcérées.

Transformer ou améliorer l’organisation du système de soins en France !

Cet été 2022 est marqué par de nombreux débats et d’innombrables discussions autour du thème du « système de soins en France ». Les kinés libéraux et hospitaliers comme toutes les autres professions de santé participent ces préparatifs devant conduire à une profonde transformation.

Masseur-kinésithérapeute ou kinésithérapeute ? Quel avenir pour la profession ?

Lors des dernières assises nationales de la kinésithérapie, un débat a semblé créer consensus autour d’une évolution de la dénomination même de la profession. Le masseur-kinésithérapeute d’aujourd’hui deviendrait ainsi le kinésithérapeute de demain. Un changement de nom, qui montre combien le métier a évolué.

Les kinés libéraux pour renforcer les services d’urgence ?

Dans le domaine de la santé, le début de cet été 2022 est marqué par la menace de services d’urgences saturés et incapables de répondre aux besoins de soins. Les kinés libéraux comme tous les professionnels libéraux de santé sont cependant prêts à répondre à l’appel lancé par le nouveau ministre de la santé et de la prévention.

La nomination d’un nouveau ministre ou la désignation d’une nouvelle méthode de gouvernance

Le nouveau ministre de la santé est connu depuis le 4 juillet. Plus qu’une simple désignation, le gouvernement insiste sur le changement d’approche qu’il représente en soulignant l’importance donnée à la négociation et à la concertation avec tous les professionnels de santé.

Protection sociale du kiné libéral : quel bilan un an après ?

A l’été 2021, les kinés libéraux et plus généralement tous les professionnels libéraux de santé bénéficiaient d’une évolution de leur protection sociale en cas d’arrêt de travail. Un an après la mise en place du versement de ces indemnités journalières, l’heure d’un premier bilan est arrivé, et de graves dysfonctionnements ont été constatés.

La pénibilité de la profession de kiné libéral en question !

Est-il pénible d’être kiné libéral en 2022 ? La question est d’importance, puisqu’elle déterminera une partie des évolutions du mode de calcul des retraites. Et les débats s’annoncent difficiles et tendus, même si une étude confirme cette pénibilité.

Pourquoi les contrôles de l’Assurance Maladie se multiplient ?

En se dotant d’outils (les algorithmes) de plus en plus efficients et puissants, l’Assurance Maladie communique largement sur ses efforts pour rendre sa politique de contrôle plus efficace. Les kinés libéraux et les autres soignants peuvent le regretter, d’autant plus que ces professionnels de santé respectent, dans la quasi-totalité des cas, les règles légales et déontologiques.

Trop ou pas assez de kinés libéraux en France en 2022 ?

Voilà bien un titre qui interpelle à un moment où la question des déserts médicaux concentre l’attention de tous les acteurs de la santé. Pourtant, la question a déjà été posée, et la question de la démographie de la profession fait toujours débat.

Accès direct aux kinés, une expérimentation encore en débat ?

Si l’accès direct aux kinés a été voté pour une expérimentation de 3 années, il n’est à ce jour toujours pas en place. Les hostilités entre les médecins et les masseurs kinésithérapeutes expliquent en partie ce constat, alors que l’IGAS formule 18 recommandations pour rendre cette expérimentation plus efficace.

Une nouvelle ministre pour répondre aux masseurs kinésithérapeutes

Mme Brigitte Bourguignon a été nommée, le 20 mai dernier, ministre de la Santé et de la prévention. Elle doit, à ce titre, répondre aux innombrables enjeux, soulevés par tous les soignants en général et les kinés libéraux et hospitaliers en particulier.

La cryolipolyse réservée aux seuls masseurs-kinésithérapeutes ?

La question divise les juristes, et un récent arrêt de la Cour de cassation rappelle les grands principes encadrant la cryothérapie et la cryolipolyse. Ces soins, notamment la cryolipolyse « corps entier », relèvent-ils de la seule compétence des masseurs kinésithérapeutes ?

Les masseurs kinésithérapeutes se mobilisent contre les agressions sexuelles

Une grande campagne de communication commence ce jeudi 12 mai. Le conseil des masseurs kinésithérapeutes a ainsi voulu s’engager fortement dans la prévention et la lutte contre les violences sexuelles dans les cabinets de kinésithérapie.

La privatisation de la santé, une réelle menace pour les kinés libéraux ?

Des médecins, des kinés, des infirmières, et bien d’autres soignants se mobilisent actuellement contre ce qu’ils considèrent être une dérive dangereuse de l’offre de soins. Ils dénoncent une privatisation de la santé.

Pouvoir d’achat des kinés libéraux : le compte n’y est pas !

L’Assurance Maladie a annoncé une aide exceptionnelle et transitoire à destination de tous les professionnels de santé, dont les kinés libéraux. Pourtant, ces derniers estiment que la réponse apportée par la CNAM n’est pas à la hauteur des attentes de la profession.